Un instant avec … Niereich

Après des mois de préparations, La Nocturne a pris place et fit vivre la nuit du Vendredi 19 Septembre comme nous l’avons rarement vu. Sam Paganini, Niereich, Roy Shifter Live & Jibis étaient présents pour un plateau de haute voltige qui a tenu ses promesses et bien plus encore. Dans quelques jours l’after movie arrive.

Et en attendant profitons de l’interview exclusive de Niereich, pour sa première fois, à Lyon. L’interview de Sam Paganini est à retrouver sur le site de The Bankers.

Merci à The Bankers pour l’interview.

Salut Peter ! Ravi de te rencontrer ! La forme ? Tu peux te présenter en quelques mots ?

Oui ça va, ravi de vous rencontrer aussi ! Je m’appelle Peter, j’ai 33 ans et je viens de Mürzzuschlag, une petite ville en Autriche entre Vienne et Graz.

 

 Tu peux nous parler de tes premiers pas dans la musique ?

J’ai sorti mes premiers morceaux chez  Inceptor Records, le label de Roberto Paky. Il mixait dans une fête à Graz où j’étais invité et après son set on a bu un verre au bar et c’est là qu’il m’a dit qu’il avait un label. Quelques semaines après je lui envoyé quelques démos et il m’a répondu : « Ok cool je veux les sortir sur mon label » donc on a commencé à travailler ensemble et ça a été le début de ma carrière en tant que producteur.

niereich

 

Quels djs tu écoutais à l’époque ?

Difficile à dire. J’écoute de la techno depuis plus de 20 ans. Chris Liebing était déjà là, Ben Sims, Umek, Mauro Picotto, Adam Beyer, tous les vieux héros… Mais à l’époque je préférais la musique de Luis Flores, Pfirter, Slam, Clods, Flug etc…

 

Comment as-tu découvert la techno ?

J’ai découvert les premiers morceaux de Prodigy, Aphex Twin, Chris Liebing, Umek en 1993 et ça m’a marqué. C’est à ce moment-là que j’ai décidé de devenir dj et producteur.

 

Que penses-tu de la démocratisation de la Deep House, qu’on peut entendre à la radio maintenant ?

Je m’en fiche parce qu’il y a tellement de gens sur cette planète qui écoute de la musique électronique et la plupart écoute de la techno commerciale. Mais ce sont deux musiques différentes, deux mondes différents entre la techno mainstream et la techno underground. Il y a de plus en plus de grandes fêtes mais la techno reste underground à mon avis.

 

Tu aurais fait quoi si tu n’avais pas fait de musique ?

Je faisais beaucoup de sports jusqu’en 2010, j’ai travaillé comme guide forestier dans des hôtels dans les Alpes Autrichiennes et j’enseignais le snowboard et le ski. C’était ça mon boulot.

 

Est-ce que tu vis de ta musique maintenant ?

Pour le moment je peux vivre grâce aux concerts mais pas grâce à mes productions.

 

Qu’est-ce que tu penses des contrôleurs Traktor que tout le monde utilise pour faire ses premiers pas en tant que dj ?

Je n’aime pas trop les controverses sur ce sujet, je suis très ouvert d’esprit donc ça ne me pose pas de problèmes, je trouve ça normal. Tout le monde joue avec Traktor ou avec un logiciel même les grands djs. Il ne reste qu’une poignée d’artistes qui continue à utiliser les vinyles. Mais je pense que la différence entre les anciens djs et la nouvelle génération sur logiciel repose dans les talents qu’ils ont acquérit les 15 ou 20 dernières années, et ça s’entend dans leurs sets.

 

Quelle est ta configuration en live ?

J’ai arrêté de jouer sur vinyle en 2006, arrêté de mixer et vendu tous mes vinyles parce que je devais me concentrer sur mon boulot à ce moment. En 2010 j’ai eu l’opportunité de jouer plusieurs concerts donc j’ai recommencé à mixer, mais sur cd cette fois. Dave Clarke m’a énormément soutenu et j’ai pu trouver une agence qui s’appelle Abstract. Ils m’ont permis de jouer en live dans plusieurs festivals donc ça a été un pas de plus vers l’utilisation d’Ableton en live et le mix via logiciel.

niereich-lyon

 

Quel est ton label préféré ?

Je pense que le meilleur label est toujours CLR. C’est toujours de la qualité et j’aime passer ce genre de morceaux.

 

Quelle est la première chose que tu fais le matin ?

Je vais aux toilettes…(rires)

 

Et après ?

Je bois de l’eau ou du jus. J’ai toujours soif le matin. Depuis que je suis enfant je vais me coucher avec un verre d’eau à proximité. Et quand je me réveille je bois encore. J’ai toujours soif !

 

Jamais de café ?

Non je n’aime pas le goût.

 

Es-tu un amoureux de la bière ?

Je ne dirai pas amoureux mais j’aime beaucoup ça des fois !

 

Tu préférerais fumer un joint avec Jimi Hendrix ou taper des champis avec Jim Morrison ?

Je pense que je préfère le premier, le joint avec M. Hendrix ! Je pense qu’on aurait plein de choses intéressantes à se dire. (rires). Et je suis sûr qu’il aurait plein de questions ! « Qu’est ce qui se passe maintenant ? » et des trucs comme ça. Je lui répondrai des trucs sur Facebook  qu’il ne pourrait pas comprendre !

 

Tu préfèrerais jouer nu devant une foule habillée ou l’inverse ?

C’est une question difficile. Je n’y avais jamais pensé ! Si j’ai assez bu j’irai jouer tout nu. Pourquoi pas ? Ça serait un vrai bordel ! Je suis sûr que ça me ferait plein de nouveaux fans ! (rires).

 

Quels sont tes 3 morceaux préférés ?

Radiohead – High & Dry

Pink Floyd – Us & Them

Rancid – Loki

 

Un dernier mot ?

Oui merci pour l’interview et je voudrai aussi remercier tous les français qui écoutent ma musique et je suis très heureux de jouer ce soir à Lyon.

Merci à tous !

 

 

La version d’origine

Hi Peter ! Nice to meet you ! Could you introduce yourself in a few words ?

Yeah I am fine …nice to meet you too ! My name is Peter, I’m 33 years old and I’m coming from Mürzzuschlag it`s a small town in Austria  in the middle between Vienna and Graz.

 

Can you tell us a bit about your first step in the music world ?

My first tracks and releases released on the label  “Inceptor Records” its the Label from Roberto Paky. He was a DJing at a party in Graz where I was as a guest  and after his set we were having a drink at the bar and he told me he has a label.  A few weeks later, I sent him some demo tracks and he said : « yeah cool, I want to release this » so our working connection started and this was my first step in releasing music

 

What were the djs you were listening at the moment ?

Hard to say. I listen to techno music for more than 20 years. Chris Liebing was already there in this time Ben Sims, Umek, Mauro Picotto, Adam Beyer all the old heroes, but at this time I prefer the music from Luis Flores, Pfirter, Slam,  Clouds,  Flug etc…

 

How did you discover techno ?

I listen to techno and electronic music for more than 20 years now. I heard the first records from Prodigy, Aphex Twin, Chris Liebing, Umek  and so on and it totally flashed me at 1993, from this moment on I wanted to be a dj and producer

 

What do you think about all this Deep House music going to the radio, going mainstream at the time ?

I really don’t care about because there are so much people on this planet who listen electronic music and the most people listen to commercial music techno is not for everyone you need to feel it it`s not a kind of music you hear in public radios or popular clubs Techno is underground. Sure there are big parties now but techno is still underground for my opinion.

 

What would you have done if not music ?

I did a lot of sports till 2010 I worked as an outdoor guide in some hotels in the Austrian alps and I teached snowboarding and skiing. So that was my job in the past

 

Are you now living with your music ?

At the moment I can live from my gigs but not from my music I produce.

 

Talking about the softwares, what do you think about all the Traktors controllers that are mainly use as a first step into djing ?

I don`t like all the discussions about that I am very open minded so I have no problem with that because it’s normal. Everyone is playing with Traktor  or software now even the big djs. Just a handful who still do it with Vinyl. But I think the difference between established dj´s  and all the newcomer software djs  are the skills they learned over the past 15 or 20 years and you can hear that in there sets

 

What is your dj configuration ?

I stoped playing vinyl in the year 2006 and finished djing and sold all my records out. because I had to focus on my main job at this time. 2010 I got some offers to play at several gigs and I started mixing again with Cds . After big support from Dave Clarke on some of my tracks I found a agency called Abstract they gave me the possibility to present my music as live act on some festivals so it was the next step for me into the software generation of  performing music on the stage with ableton.

 

What is your favourite label right now ?

I think the best label is still CLR, it’s always quality music and the sound I like to play at the moment.

 

What’s the first thing you do in the morning ?

I go to toilet…(laughters)

 

And after that ?

I drink some water or some juice. I’m always thirsty in the morning. Since I’m a child I go to sleep with a glass of water. And when I wake up I drink again, I’m always thirsty.

 

What about coffee ?

I never drink coffee I did not like the taste of it.

 

Are you a beer lover ?

I wouldn’t say lover but I like it very much  sometimes 😉

 

Would you rather smoke a joint with Jimi Hendrix or do some shrooms with Jim Morrison ?

I think I prefer the first one. for the joint with mr hendrix! I think we could talk about a lot of interesting things. (laughters) And I’m sure he’ll have a lot of questions too. « What’s going on nowadays ? » and stuff like that. I would say to him « Hey Jimi I need to post this on Facebook » and he would answer « ??? What is Facebook ?! »

 

Would you rather play naked in front of a dress crowd or the opposite ?

That’s a hard question. I never think about that ! When I had too much alcohol I would do it naked. Why not ? It would be a big shitstorm ! I’m sure I would get lot of new fans ! (laughters).

 

What are you 3 favorites tracks of all times ?

Radiohead – High & Dry

Pink Floyd – Us & Them

Rancid – Loki

 

Do you have a last word ?

Yes thx for the interview  and I would like to thank all the french people who listen to my music support me and I’m really happy to play here tonight in Lyon.

 

Laisser un commentaire

mentions légales
© 2017 Tapage Nocturne par MAXIME FORT. Tous droits réservés.