DATE : 25 mars 2017
HEURE : 23 h 45 min
ADRESSE : 267 Rue Marcel Mérieux, 69007 Lyon
LIEU : Ninkasi Kao
Elektro System & Tapage Nocturne – DB* – JAMES RUSKIN & SIGHA

Une union étonnante, détonante. L’union de deux forces, deux visions distinctes d’une seule et même chose. La musique. Une nuit, pour rassembler et voyager, ensemble. Deux maîtres de cérémonies, le baron James Ruskin, et Sigha, qui viendra présenter son nouvel album fraîchement sorti sur Token, et un warm up mystérieux, invisible.

Pas de palabres. Bienvenue à DB*.

* Décibels.

Mini bio’ à la fin du descriptif.

– — – — – — – — – — – — – — – — – — – —
■ – James Ruskin [Blueprint, Tresor]
RA : https://www.residentadvisor.net/dj/jamesruskin
SC : https://soundcloud.com/search?q=James+ruskin

■ – Sigha [Blueprint, Token] – New Album Tour @ Token
RA : https://www.residentadvisor.net/dj/sigha
SC : https://soundcloud.com/sigha

Installation LED : PLF Events
Crédits Visuels : Kevin Moulin Graphiste

RECAP – — – — – — – — – — – — – — – — – — – —
Tarifs réduits : 15€ (+ frais de loc’)
PV : 18€ (+frais de loc’)
SP : 20€

Billetterie : TBA

■ Samedi 25 Mars
■ 00h00 jusqu’à l’aube
Ninkasi Kao – Gerland
■ 267 rue Marcel Merieux 69 007

> METRO B – STADE DE GERLAND

LES BANDITS – — – — – — – — – — – — – — – — – — – —
Elektro Sytem : https://www.facebook.com/elektrosystemlyon
Tapage Nocturne : https://www.facebook.com/TapageNocturneLyon

PARNTNERS – — – — – — – — – — – — – — – — – — – —
Kiblind
Hapta Lyon
Trax Magazine
■ Topapero
ZYVA
Lyon Événements
MAKE x LYON
Vesper
Dure Vie
■ Owl

LES MINI BIOS – — – — – — – — – — – — – — – — – — – —

■ – James Ruskin [Blueprint, Tresor] – UK
Présent depuis plus de 20 ans au sein du paysage électronique, James Ruskin s’impose comme l’un des maîtres d’œuvre de la techno made in UK.

Revenons donc au début des 90’s. Avant été influencé par l’électro et le hip-hop des années 80, c’est lorsque la techno de Detroit fait sa première apparition au Royaume-Uni que Ruskin se plonge littéralement dans la musique électronique. Après s’être acheté la plupart des disques phares du mouvement, sa passion l’oriente alors inévitablement vers les platines, et rapidement, l’envie de produire sa propre musique fleurie.

Dans cette optique, il décide donc de monter son propre studio – en collaboration avec son ami de longue date Richard Polson -, et c’est en 1996 que les deux anglais lancent officiellement Blueprint, label qui laissera progressivement une marque indéniable dans l’histoire de la techno.

Opérant tel une clef de voute dans l’émergence de la techno UK, Blueprint devient alors le terrain de jeu de bon nombre d’artistes désormais mondialement reconnus. Au fil des rencontres, des productions et des collaborations, James Ruskin devient rapidement l’un des DJs les plus en demande dans le monde de la techno, et s’illustre par des créations d’une habilité rare, aussi puissantes que minimalistes. Il paraît notamment impossible de ne pas évoquer Outline, son projet fondé avec le défunt co-fondateur de Blueprint, Richard Polson, ainsi que sa terrible collaboration avec Regis : O/V/R.

■ – Sigha [Blueprint, Token] – UK

La réputation de Sigha, aka James Shaw, n’est plus à faire. Ses sorties sur des labels influents tels que Hotflush Recordings, Blueprint Recordings, Avian ou encore sur son propre label Our Circula Sound, lui ont permis de se frayer un chemin vers les devants de la scène, et d’y exposer son style très personnel.

C’est notamment avec la sortie de son album « Living With Ghosts » en 2012, que Sigha s’est offert l’opportunité de faire ses preuves lors de nombreuses prestations remarquées. Installé à Berlin depuis le début des années 2010, le londonien a petit à petit redéfini son univers en lui apportant une touche plus sombre et expérimentale mêlée à l’aspect industriel, hypnotique et grondant qui le caractérise. Ces éléments sont bel et bien au rendez-vous lorsqu’il sort « Lesson in Hate » sur Avian, label de son ami Shifted, sous un nouveau nom : « A Vision of Love ».

Ce projet sera néanmoins mis de côté lorsque Sigha décide de s’approcher du hardware et notamment des configurations modulaires. Il donne ainsi naissance à « The Purification Loops » sorti sur Avian en janvier 2016 : c’est le début d’une nouvelle ère dans la carrière de l’artiste. Guitariste ayant reçu une formation musicale, Sigha se sent moins proche des logiciels que des machines, avec lesquels il entretient une réelle interaction dans le processus de création de ses œuvres, selon ses dires.

Son nouvel album sorti le 24 février dernier sur Token Records intitulé « Metabolism » est le fruit de ce tournant artistique pris par Sigha, qu’il semble prêt à affirmer brillamment.

-->
mentions légales
© Tapage Nocturne par MAXIME FORT. Tous droits réservés.