Secret Walls x France : Découverte d’un nouveau concept

A Lyon, du 18 septembre au 11 décembre se sont déroulées plusieurs battles d’artistes de street art appelées « Secret Walls x France ».

Secret Walls X a été créé en 2006 à Londres par Terry Guy, cette compétition a pour but de révéler des artistes de street arts prometteurs. Les battles se déroulent en général dans des bars, ambiancées par un DJ, Secret Walls x a déjà conquis plus de 25 pays (USA, Europe, Asie, Moyen-Orient, Russie).

Les règles du jeu d’une « battle » sont les suivantes :

[ssbluelist]

  • 90 min pour faire une toile,
  • l’artiste à un espace limité de création qu’il ne doit pas dépasser,
  • seuls des marqueurs spéciaux et de la peinture acrylique noire peuvent être utilisés comme des armes de combat,
  • pas de croquis, ni de crayons à disposition,
  • la bataille est jugée par deux personnes neutres, et par le public (1 vote par lecteur de décibels).

[/ssbluelist]

valentin-pierre

 

La 1ère Secret Wall x France s’est déroulée à Lyon en partenariat avec le magasin Boesner. Importée en France par Valentin Pons et Pierre Estagnasié, étudiants en école de commerce, ils ont découvert cette compétition lors d’un voyage à Hong Kong.

« Tu vois l’artiste commencer par un dessin qui te parle pas du tout, tu décroches tes yeux 10 min de la toile et là, tu commences à comprendre ce qu’il a dans la tête, et puis il en rajoute, il en rajoute. Au final tu t’attendais pas du tout à ça et c’est ce qui fait que le « live » est une expérience surprenante. »

« Ca a été un déclic, quand on a vu les « combattants » en live, se faire des clashs sur leurs toiles on a compris que ce n’était pas juste une compétition, c’est réellement : le fight club de l’art. »

Jeudi 11 décembre, l’école d’art de Bellecour exposait les 14 toiles réalisées lors de la compétition qui s’est déroulée en 6 ROUNDS. Les 8 artistes se sont retrouvés face à une quinzième toile blanche à réaliser ensemble, ambiancée par « Benny » le nouvel étalon de Tapage Nocturne, la soirée de jeudi était d’humeur détendue. Les battles étant terminées, les artistes ce sont montrés solidaires les uns avec les autres. Sans aucun croquis ils ont réalisé un chef d’oeuvre.

Ce genre d’évènement correspond tout à fait à Tapage Nocturne qui ne demande qu’à aider les artistes en herbe à avoir une chance de se montrer face à public en engageant une dynamique collective. En effet cet évènement s’est déroulé grâce à plusieurs acteurs que nous avons le plaisir de vous présenter. Cliquez sur le nom pour avoir un aperçu de leurs parcours.

[sstoggles] [sstoggle title= »JAKÈ, 47 ans, le grand gagnant »]

Né à Lyon, il a commencé le Street Art à 14 ans en faisant des vitrines à Paris, Jakè a fait une école d’arts appliqués à Lyon en 1990 et a commencé sa première toile à l’âge de 36 ans.

Actuellement, il a un atelier à Lyon (27 rue duguesclin), on peut également retrouver ses oeuvres de street art dans les rues de Lilles, Meknès (Au Maroc) et à Lyon (dans le 7ème).

Jakè à plusieurs projets en préparation pour l’année 2015, notamment au Maroc et à Los Angeles « l’année sera chargée ».

« La seule chose qui importait dans cette compétition était voir la fierté dans le regard de mes enfants »

Et en effet, ses enfants étant présent à l’exposition, on pouvait apercevoir leurs yeux pétillants, car il est arrivé premier gagnant à la première Secret Walls x France.

[/sstoggle]

[sstoggle title= »AZED, 25 ans »]

Arnaud Petzl alias AZED, a fait une école d’art à Bellecour. En 2013, il a rejoint un collectif d’artistes libre appelé « OV »  qui réunit un bon nombre d’artistes aléatoirement en fonction de leurs temps (vous connaissez peut-être Chafou, Chufy, Slash, Astiko), c’est là qu’il s’intéresse au Street Art. AZED fait beaucoup d’illustration sur papier toile.

Actuellement en BTS design graphique, ses projets dans l’avenir seraient de faire une expo sur une sélection d’œuvres (les animaux géométriques sur toile) et travailler sur le plus de support possible avec le collectif UOYOV qui à ce jour, prépare beaucoup de projets.

[/sstoggle]

[sstoggle title= »KESADI, 20 ans »]

Né à Lyon, il pratique le Street Art depuis 4 ans. Kesadi a fait une mise à niveau à l’école d’art de Bellecour en 2012, aujourd’hui étudiant en architecture d’intérieur à Cread, il souhaiterait devenir architecte, et continuer à exposer ses tableaux.

Vous pouvez retrouver ses oeuvres à Lyon (galerie SBK, 69002), ainsi que sur le site www.newartys.com.

[/sstoggle]

[sstoggle title= »HELLY DEMEKIN, 29 ans »]

Elle a toujours dessiné et a commencé le street art vers 14 ans à Paris « j’ai toujours préféré le crayon à la bombe donc ça n’a pas duré ». Helly est arrivée il y a 10 ans sur Lyon où elle a fait une mise à niveau en Art Appliqué , un BTS et une licence de graphiste concepteur à l’AFIP (villeurbanne). Helly a travaillé dans diverses boîtes de COM mais elle a quitté cet univers qui ne lui correspondait pas vraiment car il n’y avait pas assez de créa. Aujourd’hui, Helly a un petit boulot qui lui permet à côté de dessiner et de préparer un futur apprentissage en tattoo.

[/sstoggle]

[sstoggle title= »BULBE, 30 ans »]

Pierre a commencé la peinture à 20 ans puis a été diplômé d’un master 2 en spécialisation d’édition d’arts et livre d’artistes qu’il a obtenu à la fac d’arts plastiques à Saint-Etienne.

Au mois de décembre, Bulbe a participé à « comment ça y’a pas de cocktail ? » ou il se représentait en compagnie de Kadrosh87, un artiste de street art, à St Etienne.

Il participe souvent à des ateliers graffiti/arts plastiques auprès de divers publics, il fait des décorations et a déjà eu quelques commandes de dessins et de tableaux qu’il a vendu.

[/sstoggle]

[sstoggle title= »GUTI, 36 ans »]

Originaire de Montpellier, il a commencé graffer vers 10-11 ans avec des amis puis pendant ses voyages. Guti a obtenu un diplôme en STAPS,  et c’est plus vers 15-16 ans en ridant à roller que l’expression urbaine s’est définie plus précisément pour lui. L’artiste sculpte l’acier plastique et customise du mobilier. Il transforme ses toiles en sculpture et expose à Lyon (art’up) et à Paris (carré d’artiste). Ses projets pour l’avenir seraient de sculpter et peindre plus et il projette de refaire des Secret Walls x France.

L’expo de Guti à Paris : http://fr.carredartistes.com/galerie-art-et-tableau-peinture-contemporain-france-europe/paris-18eme

[/sstoggle]

[sstoggle title= »QUETZILLA, 26 ans »]

Quetzilla commence à gribouiller au collège et au lycée. Après avoir fait un IUT de gestion, il s’est réorienté en s’intéressant au graphisme et au web design. En 2010, le jeune artiste a intégré l’école d’Arts Appliqués de Bellecour. Influencé par la culture urbaine, il pratique le hip hop à travers l’écriture.

Quetzilla a commencé le Street Art en 2013 par le graffiti puis par le collage, “ Je me suis élancé par un besoin d’expression plus fort pour dénoncer un mal-être infligé par les déboires de la société et apporter une note d’espoir et de confiance en soi pour la jeunesse actuelle”. En 2014, il a passé un BTS en design graphique. Son projet à court terme serait d’exposer et à l’avenir il souhaiterait vivre de sa passion.

[/sstoggle]

[/sstoggles]

[gallery_bank type= »images » format= »masonry » title= »true » desc= »false » responsive= »true » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »50″]

 

BOESNER Lyon

magasin-boesner-lyon

Flavien Belbouchi, nous présente son enseigne, nouvellement installée rue Marietton. Vous êtes artiste professionnel au premier rang, étudiant, architecte , graphiste ? Vous trouverez votre bonheur chez BOESNER Lyon.

Plus de 20 000 références et une équipe de conseillers de vente expérimentés, attendent désormais les artistes à l’affût des meilleures affaires dans ce quartier de Vaise.

LE BDE DE BELLECOUR

bde-bellecour

Le BDE de Bellecour organise des belles soirées ouvertes au public à Bellecour, pour connaître les infos des soirées vous pouvez les retrouver sur Facebook.

 

Si toi aussi tu es intéressé(e) pour participer à Secret Walls x France, envoie tes travaux (blog, tumblr, site web, page FB) et une petite bio à secretwallsxfrance@gmail.com

 

Texte : Camille P

Crédit photos : Anastase Meguerd

Laisser un commentaire

mentions légales
© 2017 Tapage Nocturne par MAXIME FORT. Tous droits réservés.